Retour à la page d'accueil
Contact

Saint-Wandrille-Rançon, petit village niché au fond d’un vallon…

Saint-Wandrille-Rançon s’est construit autour de son abbaye hébergeant une communauté de bénédictins.Et comme le dit si bien l’un d’entre eux, c’est le village aux trois vallées :

  • La Fontenelle, remise récemment dans son lit (autrefois détournée pour des moulins) et qui traverse le monastère.
  • La Rançon dont la petite commune s’est rattachée à sa voisine en 1826.
  • Nos deux rivières se rejoignant pour se jeter dans la Seine, ce fleuve majestueux et sa vallée florissante.

En fait, le petit bourg érigé autour de l’abbaye relie quatre hameaux :

  • Gauville, le long de la seine, allant jusqu’au Trait.
  • Rançon, du nom de la rivière qui le traverse, avec sa petite église.
  • Les yaux, sur le plateau est, rejoignant Ste Marguerite.
  • Etaintot  sur le plateau nord, jouxtant Betteville.

Notre commune compte aujourd’hui un peu plus de 1200 habitants que l’on appelle les Wandrégésiliens.

Si l’Abbaye bénédictine possède ses armoiries, la commune de Saint Wandrille elle aussi est représentée par un blason créé en 1975. Petit village touristique où il fait bon vivre, St Wandrille veut se donner les moyens d’accueillir les visiteurs et d’autres habitants.

Pour cela, la municipalité élabore des projets :

  • La création d’un petit collectif de 14 logements,
  • La sécurisation de la route (RD22) qui traverse la bourgade.
  • L’aménagement du cœur de bourg.
  • La réalisation d’un cheminement piétonnier qui longerait la Fontenelle jusqu’au monastère.

Ceux-ci, plus ou moins avancés, sont régulièrement présentés aux habitants.

Une révision du document d’urbanisme coordonnera l’aménagement de ce petit espace lui-même intégré dans un territoire plus vaste : la communauté de communes Caux Vallée de Seine (CVS) qui regroupe actuellement trois cantons [Caudebec-en-Caux, Lillebonne, Bolbec] soit 47 communes pour 67000 habitants. Collectivité reposant sur le partage, la solidarité, larépartition des services et richesses.

Ajoutons que Saint-Wandrille-Rançon se structure aussi au sein du Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande (PNRBSN) chargé de protéger l’environnement, le patrimoine, la culture par le biais de sa charte.

Terminons cette présentation en ajoutant que Saint-Wandrille possède une zone d’activités économique le long du grand port maritime.

Bien d’autres curiosités historiques et patrimoniales en complètent la richesse.

A vous de venir les découvrir.

Annic DESSAUX
Maire

Retour en haut de page