Retour à la page d'accueil
Contact

Patrimoine de Saint Wandrille Rançon

Eglise St-Michel

Près de la célèbre abbaye, l’église paroissiale a été établie vers 735 avec des matériaux provenant de monuments romains de Lillebonne. Cet édifice est détruit lors des invasions normandes, mais reconstruit en bois, puis en pierre au XIème siècle. Le chœur est daté du XIIème siècle et la chapelle de la vierge du XIIIème siècle. La nef du XVIème siècle abrite un baptistère du XIIIème siècle, ainsi qu’une croix de calvaire sculptée des XVème et XVIIème siècle, représentant d’un côté un Christ auréolé surmonté d’un pélican et de l’autre une Vierge à l’enfant. En 1855-56, un architecte procéda aux réparations indispensables. En 1876, Lord Stacpoole, propriétaire de l’ancienne abbaye, devenu prêtre et prélat de la Sainteté, voulut entamer des travaux, mais il trouva la municipalité réticente, qui se borna à faire simplement édifier une sacristie. En 1879, de nouveaux travaux furent entreprit, mais on se souvint trop tard que l’église était inscrite au nombre des Monuments Historiques et que la commission devait être consultée. Le 18 mai 1880, le ministre des Beaux-Arts prononça le déclassement de l’édifice. Plus rien ne s’opposa alors aux initiatives de Mgr Stacpoole : il fit construire la chapelle du Sacré-Cœur, ainsi qu’une sacristie à l’étage. Il fit également reconstituer l’absidiole romane. L’édifice est actuellement long de 30 m et son clocher roman couvert d’ardoises attire facilement le regard des passants.

Chapelle St-Saturnin

Cette chapelle est considérée comme la plus ancienne du diocèse de Rouen. Elle a remplacé au XIème ou XIIème siècle un sanctuaire détruit par les normands en 862 dans lequel se trouvaient les restes de Saint Saturnin. Elle est constituée d’une petite nef à deux travées suivie d’un chœur en forme de trèfle trilobé formé de trois absidioles voûtées en cul-de-four. Trois fenêtres éclairent la partie orientale. Les murs ont été construits en arêtes de poisson, en alternance avec des lits de pierres cubiques. La façade a été refaite au XVIème siècle. La chapelle fut intégrée à l’abbaye en 1680.

 

L’église Notre Dame de Rançon

Cette église romane en pierre dédiée à Notre Dame est aujourd’hui désacralisée. Elle fut construite au XIème siècle suivant un plan cruciforme avec un chœur qui se termine par une abside voûtée en cul-de-four. Les deux bras du transept ont été remaniés au XVIème siècle, ainsi que la nef et le portail au XVIIème siècle. Cette église abrite une cuve baptismale du XIIème siècle, ainsi qu’un retable de 1688 représentant la Nativité. Le bas-côté nord fut aussi supprimé à cette époque. Des motifs en zigzag décorent la face extérieure de l’arc de chacune des baies et sont typiques de l’art normand du Moyen-Age.

 

 

 

Retour en haut de page